top of page

L'équipe

Les artistes qui gravitent autour de la Cie

Christophe Dal Sasso

Christophe Dal Sasso est un artiste polyvalent, formé en tant que musicien, mais également compositeur, arrangeur, formateur, photographe, réalisateur, ingénieur du son et directeur de festival. Il aime explorer sans limite toutes les expériences et rencontres offertes par la vie.

Originaire du Var, où il est né en 1968, Christophe a commencé la musique à l'âge de huit ans au sein de l'harmonie locale. Il a ensuite fréquenté les écoles de musique de La Londe-les-Maures et Solliès-Toucas, où il a été encadré par Yvan Belmondo, père du saxophoniste Lionel Belmondo et du trompettiste Stéphane Belmondo, qui deviendront ses compagnons de musique. Il s'est également initié au jazz auprès de Tony Petrucciani.

20210320-124010387.jpg

Musicien,Photographe

En 1990, Christophe s'installe à Paris et suit les cours de l'arrangeur Ivan Jullien au CIM pendant quatre ans, tout en travaillant comme trompettiste professionnel. En 1992, il remporte le premier prix d'orchestre du Concours de jazz Heineken à La Villette. Quatre ans plus tard, il crée un big band qu'il co-dirige pendant un certain temps avec Lionel Belmondo, et qui se produit régulièrement dans les clubs parisiens. Une partie du répertoire de cet orchestre est immortalisée en 2002 sur l'album "Ouverture". À la même époque, il enregistre son orchestration de "A Love Supreme" de John Coltrane, qui est jouée au festival de Marciac en 2001 et publiée sur disque en 2014.

En plus de son activité de pédagogue, Christophe est sollicité en tant qu'orchestrateur pour diverses productions phonographiques ou scéniques de renom, notamment pour des artistes tels que Milton Nascimento, Fredrika Stahl et Jean-Luc Ponty. Il dirige également des formations composées de musiciens de premier plan de la scène jazz française. Depuis 2001, il joue également de la flûte, parfois en utilisant des instruments artisanaux. Il témoigne dans ses créations d'une inspiration qui reste attachée aux rivages méditerranéens qui l'ont vu naître. En 2009, il fonde le La Londe Jazz Festival, un événement qui se déroule sur ces mêmes rivages.

La collaboration artistique avec la Cie Terre-Anga a été déclenchée par le lien commun avec la Méditerranée en tant que lieu de migration. Christophe y intervient en tant que musicien, réalisateur et photographe, apportant ainsi sa créativité pluridisciplinaire à ce projet.

Nicolas Vantalon

Nicolas est un comédien passionné et engagé qui a commencé sa carrière artistique après une formation en architecture. Après avoir suivi des cours au conservatoire de Toulon, il a poursuivi sa formation en intégrant la compagnie d'entraînement 2019-2020, sous la promotion de Marion Aubert.

Depuis, il a travaillé au sein de la compagnie « La météorite », en 2021, Nicolas a rejoint la compagnie « Entre ! » en tant qu'assistant mise en scène puis comédien sur leur spectacle "Tu restes Flou et Je reste Inquiet". Cette même année il est accueilli par la Cie « L’autre au claire de l’une » en tant que comédien pour une adaptation de Caligula de Camus.

86864296_10221235227969711_7065297235726041088_n.jpg

Comédien, metteur en scène

Sa passion et son engagement pour l'art du théâtre font de lui un ajout précieux à toute compagnie de théâtre et il continue à travailler dur pour poursuivre sa carrière dans le monde de l'art.

En plus de sa carrière sur scène, Nicolas est fortement engagé dans l'élargissement de l'accès au théâtre pour tous. Il croit en la capacité du théâtre à unir les gens, en particulier ceux issus de différents milieux sociaux et générations, et à offrir une expérience culturelle non-élitiste.

En 2020, Nicolas a cofondé les lauriers d'Aicard, une association qui propose des événements culturels tout au long de l'année, et notamment le festival Confluences, qui met en relation des artistes et des spectateurs autour d'un auteur contemporain. Il anime également un groupe de travail au sein de cette organisation. Cette année la quatrième édition du festival accueillera Rémi De Vos.

En 2022, Nicolas a rejoint la compagnie Terre-Anga pour le spectacle "Banquise ou le pingouin qui avait peur de l’eau".

Richard Frech

Il s'est formé à l'Ecole Supérieure d'Architecture de Marseille de 1981 à 1987 puis a travaillé dans l'aménagement du territoire dans le Verdon et ensuite posé pendant 22 ans ses valises dans l'Education Nationale. Architecte, agent de développement et professeur de technologie : trois domaines qui vont l'amener à proposer très tôt des mises en scène et des projets qui débordent le cadre scolaire. Il se forme au théâtre avec la compagnie professionnelle « Le Théâtre du Songe » de Draguignan puis avec Orphéon Théâtre intérieur de Cuers.

Comédien,metteur en scène

Après la création du Théâtre du Lézard en 1995 et de l'Usine de la Redonne en 2003, il propose avec d'autres compagnies des spectacles de rue et développe une fanfare et un sextet de rue autour de la musique des Balkans ainsi que des formations autour de l'écriture, des échasses, du théâtre.
Pendant six ans il met en scène des adultes en situation de handicap et crée quatre spectacles dont le dernier est donné à Chalon-sur-Saône (Hope Hope Hope). Dès le début de son aventure théâtrale il a collaboré très tôt avec des artistes d'horizons différents en musique, spectacle de rue et théâtre dont Philippe Ricard (Cie Septembre), Philip Segura (Cie Les 4 Vents), Christian Berthelot (L'Emergence) et aujourd'hui Thierry Belnet ( Cie Téouthéâtre) et Aurélie Lejeune (Cie Terre Anga)...
Il est l'auteur et metteur en scène de plus d'une vingtaine de spectacles qui privilégient l'humain au centre de ses préoccupations dans un mélange de danse, de théâtre et de musique.

Aujourd'hui il poursuit son exploration du spectacle de rue en proposant des petites formes pour aller au-devant des publics. En 2019 : Les Histoires de Mr Yapadlezar, lectures théâtralisées jeune public avec deux musiciens ; ELLES, pièce chorégraphique pour 6 femmes âgées ; en 2020 : Ramasseurs co-écrit et mis en scène avec Thierry Belnet ; en 2021 : Amors, poésie musicale avec deux musiciens et une caravane-scène ; Gashca Boum Boum, musique électro des Balkans avec cinq musiciens et une caravane-scène.

Lucie Roth

Lucie Roth est comédienne, elle a été formée 2 ans au conservatoire de Toulouse et 3 ans au Théâtre du Jour où elle a obtenu son DNSCP en juillet 2019. Elle est ancrée à Toulouse où elle est membre permanent de la Cie Les Vagabonds - Francis Azéma. Elle a interprété notamment « Fanny » dans la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol, « Juliette »

dans Le Roi Se Meurt d’Eugène Ionesco, « Julie » dans Mr de Pourceaugnac de Molière. Elle a récemment rejoint la Cie Théâtre Épouvantail avec laquelle elle interprétera

« Dorine » dans Tartuffe de Molière. Elle anime un atelier et met en scène un spectacle annuellement avec le CRIL (centre de rééducation intensive des laryngectomisés).

Elle travaille notamment à la mise en scène de spectacles jeune public à La Rochelle avec la Cie Déculottés.

 Metteure en scène

Olivier Dumas

Lyonnais d'origine, Olivier Dumas suit pendant six ans le cursus de l'école d'architecture de St- Etienne. En 2007 il intègre le Théâtre Ecole d'Aquitaine pour trois années durant lesquelles il s'adonne allègrement au jeu, à la scénographie et à la mise en scène.

Il y trouve un beau parallèle entre son appétence pour l'architecture et la scénographie.

En 2011 il crée sa compagnie de théâtre à Paris : Diagrhamm. En 2012 il devient intervenant régulier en marionnettes à gaines au Théâtre Ecole d'Aquitaine ; quelques mois plus tard, il devient technicien et comédien permanent de la compagnie professionnelle Pierre Debauche. Olivier Dumas sera ensuite nommé professeur en cours d'interprétation, discipline qu'il continue d'enseigner avant de se voir confier la direction des études du vivant de Pierre Debauche. Il succède ensuite à Pierre Debauche en devenant directeur général du Théâtre Ecole d'Aquitaine. Ajourd'hui il dirige la Cie Le Manteau du machiniste.

photo olivier.jpeg

Scénographe

bottom of page